Brèves d'antan

Vagabondages généalogiques
#ChallengeAZ Ancêtres & cie

Kommen wir zur Sache!

Le thème de ce #ChallengeAZ 2019 est une expression française ou d’ailleurs qui me fait penser à un des nombreux ancêtres de mes enfants. Puis quoi de mieux pour en parler que d’utiliser un autre challenge initié par Sophie Boudarel, 100 mots pour une vie, qui consiste à raconter la vie d’un de ses ancêtres en 100 mots. Difficile de trouver une expression française commençant par K, alors celle-ci sera allemande avec « Kommen wir zur Sache! ».

Kommen wir zur Sache!, que l’on peut traduire littéralement par « Venons à la chose ! » et qui trouve son équivalence en France avec « Revenons à nos moutons! » Cette expression vient de « La Farce de Maître Pathelin », comédie du XVe, dans laquelle un berger est jugé pour avoir volé des moutons à un drapier, qui avait lui-même été trompé par Pathelin, avocat du berger. Le juge demande au drapier de revenir à ses moutons quand celui-ci confond draps et moutons pendant le procès. Des moutons, voilà ce qui convient pile-poil à Léonard Bemelmans, berger dans la Brie au XVIIe siècle après avoir quitté la République des Provinces-Unies (ancêtre des Pays-Bas). Léonard est aussi le bisaïeul de Nicolas et quadrisaïeul de Lucie, respectivement les lettres B et I de ce challenge.

Moutons – Ferdinand Chaigneau

Léonard Bemelmans, sosa 560 (1703-1762)

Des Pays-Bas à la Brie, voilà le parcours d’un berger baptisé Leonardus qui est à l’origine avec son frère Egidius de pratiquement tous les porteurs du patronyme Bemelmans  en Ile-de-France. Leonard est né dans la province de Limbourg en 1703, d’Egidius et Joanna Palmen. On le retrouve fin 1730 berger à Pontault, où il épouse à Champigny, Marie Issard, sœur de la femme de son frère Gilles. Ils auront 6 enfants entre 1738 et 1750, Marie décédant peu après la naissance de leur dernière fille. Léonard est inhumé à Grégy début 1762 où il exerçait toujours le métier de berger.

Descendance patronymique de Léonard Bemelmans – Recherches personnelles

Sources & crédits
Expressions idiomatiques en allemand
Expressions françaises
Soit dit en passant
Wikipédia – Ferdinand Chaigneau
FamilySearch – Pays-Bas Province de Limburg, registres paroissiaux, 1542-1910, Rooms Katholiek, Nuth, Dopen 1586-1801
Archives départementales du Val-de-Marne
Archives départementales de la Seine-et-Marne

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :