Brèves d'antan

Vagabondages généalogiques
#ChallengeAZ Ancêtres & cie

Laisser aller le chat au fromage

Le thème de ce challengeAZ 2019 est une expression française ou d’ailleurs qui me fait penser à un des nombreux ancêtres de mes enfants. Puis quoi de mieux pour en parler que d’utiliser une challenge initié par Sophie Boudarel, 100 mots pour une vie, qui consiste à raconter la vie d’un de ses ancêtres en 100 mots. Encore une expression rigolote pour la lettre L « Laisser le chat aller au fromage ».

Laisser le chat aller au fromage, expression s’appliquant à une jeune fille ayant cédé à un homme avant le mariage. Les origines de cette expression remontent au XVIe siècle et se base sur la métaphore du chat signifiant animal poilu ou faisant allusion au chas de l’aiguille symbolisant la fente tandis que le fromage est le symbole type de la tentation à l’image du fromage convoité dans la fable de la fontaine le corbeau et le renard. Des aïeules qui ont cédé avant de passer devant le curé ou le maire, il y a en quelques unes dans l’ascendance de mes enfants. C’est Berthe Anne marie Josèphe Mercier, mon arrière grande-mère que j’ai choisie pour cette expression.

Elle laisse aller le chat au fromage – Collection Michel Hennin

Berthe Anne Marie Josèphe Mercier, sosa 19 (1875-1924)

C’est place de l’Evéché à Vannes qu’est née Berthe le 20 septembre 1875, fille de Joseph, commis au bureau de l’enregistrement et de Marie Le Drevo, lingère. Elle connaîtra peu sa mère car celle-ci décède 1 an plus tard. On retrouve Berthe à Paris le 22 septembre 1894 ou elle épouse Pierre Lioret après lui avoir donné un enfant né 2 mois plus tôt. 3 autres suivront de 1898 à 1902. Pierre décède en 1917 et Berthe se remarie en 1922 avec Louis Huygue. Malheureusement Louis décède 6 mois plus tard et elle s’éteint 2 jours avant Noël en 1924.

Journal de Vannes du 25 septembre 1875 – Archives du Morbihan
Acte de Naissance d’Henri, fils de Berthe le 30 juillet 1894 à Paris 6e – Archives de Paris

Sources & crédits
Expressions françaises
Planète animale
Gallica – Collection Michel Hennin. Estampes relatives à l’Histoire de France. Tome 42
Archives départementales du Morbihan
Archives de Paris

2 commentaires

  1. Bonsoir,
    vous m’avez coupé l’herbe (à chat) sous le pied ! Dans mon article « B comme Botanique » du Challenge AZ 2019, je me demandais si mes ancêtres n’avaient pas croquer la pomme et je pose la même question dans mon article à venir « Z comme… ». Alors, mes ancêtres ont-ils laissé le chat aller au fromage ! Pour certains, la réponse est clairement oui.
    J’aime beaucoup le thème de votre Challenge AZ.
    A demain.

    1. Merci pour le compliment ☺ Je vais attendre la lettre Z alors! Berthe n’est pas un cas isolé. Sa fille a fait pareil, la mère de son gendre (voir lettre E) idem et quelques autres aussi… Il va falloir que je fasse le compte :slight_smile:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :