Brèves d'antan

Vagabondages généalogiques
#ChallengeAZ Ancêtres & cie

Ne pas faire long feu

Le thème de ce challengeAZ 2019 est une expression française ou d’ailleurs qui me fait penser à un des nombreux ancêtres de mes enfants. Puis quoi de mieux pour en parler que d’utiliser une challenge initié par Sophie Boudarel, 100 mots pour une vie, qui consiste à raconter la vie d’un de ses ancêtres en 100 mots. Nous sommes à la lettre N et pour celle-ci une expression qui n’est pas très festive « Ne pas faire long feu ».

Ne pas faire long feu, expression voulant simplement dire, ne pas durer longtemps. Son origine vient de l’époque où pour tirer avec les fusils il fallait allumer une mèche. Si celle-ci était humide alors le coup faisait « long feu ». Aujourd’hui nous n’utilisons plus de fusils à mèche et cette expression est généralement exprimée sous la forme négative. Que dire de Pierre Jean Baptiste Bonot? Qu’il n’a pas fait long feu? Ça a été malheureusement le cas pour ce jeune meunier du moulin de Plaisance à Nogent-sur-Marne. Pierre Jean Baptiste est aussi le grand-père de Nicolas Bemelmans et le trisaïeul de Lucie Bemelmans, les lettres B et I du challenge.

Nogent-sur-Marne – Carte de Cassini

Pierre Jean Baptiste Bonot, sosa 282 (1744-1767)

Pierre Jean Baptiste Bonot est l’ainé d’une famille de 9 enfants. Il est né le 21 janvier 1744 à Nogent et baptisé le 24, avec pour parrain et marraine son oncle et sa grand-mère, tous deux du côté paternel. Son père, Pierre, est meunier au moulin de Plaisance et a pour femme Marie Dorgeat. Le 8 janvier 1766, Pierre Jean Baptise épouse Marie Charlotte Hudier, originaire de Chennevières. Comme son père, il est meunier. En mai 1767, ils ont une petite fille, Marie Charlotte. Mais le destin est cruel, le 6 décembre 1767, Pierre décède. Il allait avoir 24 ans.

Acte de baptême de Pierre Jean Baptiste Bonot – Archives du Val-de-Marne
Acte d’inhumation de Pierre Jean Baptiste Bonnot – Archives du Val-de-Marne

Sources & crédits
Expressions françaises
Rouillac – Karl Reille une collection tourangelle
Gallica – Carte générale de la France. [Paris]. N°1
Archives départementales du Val-de-Marne – Nogent-sur-Marne

6 commentaires

  1. Il faut rappeler qu’aujourd’hui on utilise toujours les deux expressions et que l’une n’est pas le contraire de l’autre :
    – Faire long feu : rater sa cible, son but..
    – Ne pas faire long feu : ne pas durer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :