Brèves d'antan

Vagabondages généalogiques
#ChallengeAZ Ancêtres & cie

Que dalle

Le thème de ce challengeAZ 2019 est une expression française ou d’ailleurs qui me fait penser à un des nombreux ancêtres de mes enfants. Puis quoi de mieux pour en parler que d’utiliser une challenge initié par Sophie Boudarel, 100 mots pour une vie, qui consiste à raconter la vie d’un de ses ancêtres en 100 mots. Une expression populaire pour la lettre Q avec « Que dalle »

Que dalle, expression du début du XXe siècle signifiant « rien du tout ». Plusieurs origines sont avancées. Pou certains, le mot dalle vient du flamand « daaldler » qui sous le roi Louis XI était une pièce de 5 francs qui n’avait aucune valeur. Pour d’autres, cette dalle est une déformation de dail, qui lui-même vient de dailler qui chez les lorrains l’ayant puisé en Allemagne du terme dahlen signifiait plaisanter. Toutefois, le rapport entre une plaisanterie et l’absence de valeur reste inexpliqué. D’autres encore explique son origine par son appartenance à la langue tsigane où dalle signifie « rien du tout ». Pour une fois, il ne s’agit pas d’une personne, mais d’un couple d’ancêtres Pierre Valton et Marguerite Beluguet pour lesquels l’état de mes connaissances se résume à « que dalle ».


Pierre Valton & Marguerite Beluguet, sosas 704 & 705

« ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα » ou « je sais que je ne sais rien » disait Socrate. La vie de Pierre Valton et Marguerite Beluguet en 100 mots ? 2 suffiront ! Matelot et Marseille. Pierre était matelot et Marguerite a donné naissance à leur fils Antoine en 1738 à Marseille. 27 après et 600 km plus loin on retrouve le mariage d’Antoine sans plus d’informations que celles de son acte de baptême. D’où venaient-ils ? Ou se sont-ils mariés et décédés ? Antoine a-t-il eu des frères et sœurs ? Que des questions, pour l’instant sans réponse…

Acte de baptême d’Atoine Valeton du 2 juillet 1738 à Notre-Dame des Accoules
Situation de Notre-Dame des Accoules en 1792 – Gallica

Sources & crédits
Expressions françaises
Que dalle – Chez Jérome
Sistoeurs en XXL
Archives départementales des Bouches-du-Rhône
Gallica – Plan routier de la ville et faubourg de Marseille par Campen et Laurent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :